Anciennes éditions

Rétrospective – Retour sur les 3 premières éditions du festival

Parce qu’on était un peu nostalgique pendant l’hiver, nous avons souhaité vous faire une petite rétrospective des 3 premières éditions du Street’Art’Magnac Festival.

Partage et accès à la culture urbaine en milieu rural

Nous voulions commencer en revenant sur l’une des valeurs qui a toujours porté le projet : le partage et l’accès à la culture urbaine. Encore trop méconnue en particulier en milieu rural, le graffiti et le street art portent encore une image négative bien loin de la réalité, clamant pourtant haut et fort une volonté de partage et de créativité plus que n’importe quel autre mouvement contemporain. En y repensant, ce sont de bons moments de peinture et de convivialité qui voient le jour tous les ans durant le festival. Et nous ça nous va bien ! 

Dans l’association Ecla nous sommes convaincus que les graffeurs et autres street artistes ont pour but de partager leur art, et nous le vérifions tous les ans durant cette semaine pleine de couleurs et de bonne humeur à Eauze.

Chaque année depuis 2015, nous avons souhaité célébrer à notre façon ces valeurs et ces talents avec nos concitoyens n’ayant de réel contact avec cette forme d’art qu’à travers les médias.

L’évolution du festival

Le Street’Art’Magnac festival en chiffre c’est :

– 35 fresques réalisées partout dans la ville et ses environs

– 1885 bombes de peinture utilisées

– +1000 m2 de murs couverts

– des initiations avec les écoliers du coin

Les artistes ayant participé à au moins une édition du festival en 4 ans : ALBER, ALE FONCE CARTONNEANTISTAKARKO – BHÂDITPLUS – BLACK – CSSJPG – GÜTAN – JORDANE JONE -KASHINK – LES FRÈRES COULURESMG LA BOMBAMICHAËL BEERENSMONSIEUR PLUMENOUROU NARO – STOUL –  SMERG – SUN C – VAGABOMBE – VINIEZDELPZELIE et ZOULETTE.

Cette année encore, vous pourrez d’ailleurs retrouver une partie d’entre eux sur le festival.